Coaching anglais - Do you know your ABC?

Vous connaissez la chanson de l’abécédaire en anglais? Elle vous rappellera peut-être des souvenirs d'ateliers d'anglais en école primaire !

 

Mais que vous l’ayez déjà entendue ou pas, allez-faire un tour par ici pour vous la remettre en tête et l'apprendre. Il est d'ailleurs fort possible qu'elle ne sorte plus jamais de votre tête! #sorrynotsorry ;-).

 

Car le principe de cet exercice d'échauffement est d’apprendre cette chanson pour en connaître la prononciation et les différentes séquences rythmiques  et de pouvoir utiliser ce « texte » dans une improvisation entre deux personnes.

 

C’est bien connu, quand on joue sur scène, ou lorsque l’on est en conversation avec quelqu’un, on doit faire beaucoup de choses en même temps. Et quand on utilise une langue qui ne nous est pas aussi familière que notre langue maternelle, la tâche se complique d’autant plus.

 

Donc là, on simplifie la proposition d’improvisation en se cantonnant à un texte très simple qui est l’abécédaire.

 

A deux, vous êtes face à face, comme si vous étiez dans un café. Vous vous retrouvez pour bavarder et prendre de vos nouvelles. Mais le seul texte à votre disposition, c’est l’abécédaire. Vous allez donc utiliser cette matière pour communiquer.

 

La communication passe par beaucoup de choses qui ne sont pas le texte en lui-même. Ce que je veux dire, c’est que si l’intention est juste, on comprendra très bien ce que vous voulez dire rien qu’à votre façon d'utiliser les lettres et à votre langage corporel. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire attention à la prononciation de l’abécédaire car c’est justement le point sur lequel vous souhaitez travailler. Le coach se permettra donc de faire des corrections de prononciation si besoin.

 

Il faut, de plus, se contraindre à respecter la séquence de lettres. Donc si la personne 1 dit : « abcd efg » , personne 2 répondra : « hijk ». Le dialogue pourra avoir cet air-là :

 

Personne 1 : Abcde !!

Personne 2 : fg ?

Personne 1 : hijk.

Personne 2 : lmnop ?

Personne 1 : qrs…

Personne 2 : tuv !

 

Cet exemple de dialogue n'est que ça - un exemple. Le but est bien d’improviser en utilisant l’abécédaire et de justement jouer avec le rythme de l’élocution, les pauses, la respiration, etc.

 

Je vous recommande cet exercice comme échauffement pour "mettre en bouche" les consonances anglaises avant de vous mettre à parler... pour de vrai !

 

Write a comment

Comments: 0

Association professionnelle

Je suis membre titulaire de la Société française des traducteurs